QUI CONSULTER ?


- Psychologue     - Psychiatre     - Thérapeute     - Psychanalyste    

Alors comment se retrouver dans la nébuleuse des Psychologues, Psychanalystes, Psychiatres, Psychothérapeutes, Sophrologues, Thérapeutes familiaux, Analystes transactionnels, Coachs... ?
La première façon est de bien comprendre ce que sont et ce que ne sont pas, les uns et les autres.

Le lexique ci-dessous peut vous y aider. Loin d'être exhaustif, il regroupe à mon sens la plupart des professionnels les mieux formés. De même n'est-il pas inutile d'aller sur Internet lire les définitions, ou consulter des forums mais toujours avec un œil critique !
L'âme est fragile : elle mérite d'être traitée avec délicatesse et perspicacité.

Psychologue

Un psychologue est un professionnel qualifié, dont le diplôme est reconnu par l'état et dont le titre est protégé par la loi. Il y a plusieurs spécialités de psychologues : psychologues du développement de l'enfant et de l'adolescent, psychologues scolaires, psychologues du travail, psychologues cliniciens... Chacun est compétent dans son domaine et a des spécificités qui lui sont propres.
Le psychologue clinicien, titulaire d'un Master 2 professionnel (Bac + 5) est celui dont la formation est a priori la plus large, incluant une formation à la Psychopathologie qui lui permet de poser un diagnostic, et une formation aux tests psychométriques et tests de personnalité. Un psychologue clinicien doit avoir étudié la métapsychologie, la neurophysiologie, le corps humain, la pharmacologie, l’éthologie,...
De nombreux stages de longues durées en milieux éducatifs, psychiatriques et médico-psychologiques avec les enfants, les adolescents et les adultes sont exigés par la plupart des Universités pour obtenir le diplôme

Les psychologues sont tenus de s'inscrire sur une liste dite ADELI gérée par la DDASS (Direction départementale des Affaires Sanitaires et Sociales). Vous pouvez appeler la DDASS de votre département pour vérifier si la personne qui se présente comme "Psychologue" a validé un diplôme de psychologue et si elle n'utilise pas abusivement le titre. Ceci est la seule garantie offerte par la Loi aux personnes qui consultent un psychologue.

Psychiatre

Un psychiatre est un docteur en médecine qui s'est spécialisé en psychiatrie comme d'autres se spécialisent en pédiatrie ou en radiologie. Le titre de médecin lui confère à lui seul le droit de prescrire des médicaments et de délivrer des actes remboursables par la Sécurité Sociale. La complémentarité est évidente entre le psychiatre, qui se concentre plus sur des actions à court terme (en cas de décompensation ou de tentative de suicide par exemple), et le psychologue, qui va se concentrer sur l'action psychothérapeutique à plus long terme. Ceci étant, certains psychiatres -une minorité- peuvent être à la fois médecins et psychanalystes, et pratiquer des psychothérapies.

Thérapeute

Un thérapeute est un praticien qui applique une ou plusieurs méthodes thérapeutiques qu'il a acquises et pratiquées lors d'une formation privée et payante, en général non reconnue par l'Etat. Il y a donc un large éventail de psychothérapies, et une certaine profusion de thérapeutes puisque tout le monde peut utiliser ce titre. Il faut savoir que certaines psychothérapies "exotiques" peuvent avoir des effets néfastes ou constituer une porte d'entrée vers des "sectes".

Depuis 2012 l'utilisation du terme de "Psychothérapeute" est réglementée et une liste est en cours de réalisation par la DDASS. Ne peuvent utiliser ce titre que ceux qui ont un diplôme de haut niveau (Master2), qui ont eu une formation en psychopathologie et qui ont effectué des stages. Les Psychologues cliniciens et les médecins se voient attribuer ce titre automatiquement.
Depuis cette loi, les professionnels qui utilisaient l’appellation « psychothérapeute » sans en avoir maintenant la formation et l’expérience requises par la Loi vont migrer vers des appellations telles que thérapeute, coach, analyste, soutien psychologique, sophrologue...

Psychanalyste

Un psychanalyste a suivi une analyse personnelle accompagnée d'une supervision de pratique avec ses premiers patients par un psychanalyste expérimenté. Cette formation est longue (entre 6 et 10 ans) et est assurée par des "Ecoles Psychanalytiques" privées. Cette formation s'appuie sur un vrai corpus théorique de qualité, mais ne donne pas droit à un diplôme d'Etat. Depuis 2012, si le psychanalyste veut pouvoir utiliser le titre de psychothérapeute il lui faut compléter son cursus par une formation en psychopathologie et réaliser des stages en milieu professionnel.

Créée par S. Freud il y a plus de cent ans, la psychanalyse est une méthode thérapeutique d'investigation personnelle et de guérison de symptômes qui implique un grand engagement personnel du patient, une formation théorique élevée et une pratique exigeante du praticien. Le psychanalyste va aider le patient à mettre à jour des pensées inconscientes qui sont la source de ses difficultés. Pour le client, il va souvent s'agir d'une thérapie de longue durée qui va s'étaler sur plusieurs années. Cette thérapie a montré son efficacité pour lever certains blocages et permettre un réaménagement du psychisme. Là aussi un choix de méthode thérapeutique s'impose selon la nature des difficultés psychiques et la demande du sujet.