La cure-type

La cure type renvoie à la pratique psychanalytique telle que définie par Freud avec le patient allongé et une fréquence importante de séances. Les règles fondamentales sont l'association libre (l'analysant dit tout ce qui lui passe par la tête), la neutralité bienveillante de l'analyste, l'abstinence (les désirs agressifs et/ou amoureux doivent âtre parlés et non agis). L'objectif de la cure-type est de retrouver les associations inconscientes de l'analysant. Le refoulement dans l'inconscient de représentations anxiogènes doit être levé. Le passé ainsi reconstruit est mis en relation avec le présent. Le mécanisme fondamental qui est à l'œuvre est le transfert (voir plus loin).

Les thérapies analytiques

Ce sont des thérapies d'inspiration psychanalytique. Elles s'appuient, entre autres, sur la prise en compte des processus inconscients -au sens freudien-, sur le conflit entre les différentes instances psychiques (l'inconscient, le conscient, le moi, le ça et le surmoi), et sur les processus transférentiels et contre transférentiels qui marquent la relation entre le thérapeute et son patient. Elles ne considèrent pas que les difficultés du patient soient dues à des comportements et des automatismes qu'il aurait mal acquis et qu’il faut rectifier.

Les thérapies analytiques

Les thérapies brèves

Ce sont des thérapies qui vont volontairement se limiter dans le temps en prévoyant un maximum de 10 à 20 séances. Pour cela elles vont se focaliser sur le symptôme, la souffrance morale ou somatique qui a amené le sujet à consulter.

Les thérapies comportementales

Ces thérapies vont s'appuyer sur des méthodes et des outils qui vont aider le sujet à vaincre des difficultés nées de son propre comportement, en lui faisant modifier ce comportement. Cette méthode a de bons résultats pour des difficultés très ciblées et bien identifiées (comme une phobie des animaux, de l'ascenseur...)

Les thérapies cognitives

Les thérapies cognitives vont essayer d'agir sur les pensées du sujet, en essayant de lui faire modifier ses pensées inadéquates. Aujourd'hui on parle plus de TCC, (thérapies comportementales et cognitives) qui allie les aspects comportementaux et cognitifs.

Les thérapies de couple

Les thérapies de couple

Ces thérapies vont être axées sur le fonctionnement de la vie de couple afin de la rendre plus satisfaisante pour le couple. Il s'agit pour chaque membre du couple de prendre conscience de son propre fonctionnement et de l'ajuster en fonction de celui de l'autre. Une thérapie de couple peut parfois être associée à un travail sur la vie sexuelle du couple afin de la rendre plus agréable et satisfaisante pour les deux partenaires.

Les thérapies familiales

Les thérapies parentales

Ces thérapies vont se focaliser sur le fonctionnement du couple parental, c'est-à-dire sur leurs comportements et responsabilités en tant que parents vis-à-vis en particulier de leurs enfants.

Les thérapies familiales

Les thérapies familiales sont des psychothérapies collectives visant à traiter ensemble tous les membres d'une famille, c'est-à-dire le patient considéré comme malade ainsi que ses parents et ses frères et sœurs. La théorie qui inspire ces thérapies dite "systémiques" est que l'action thérapeutique doit s'adresser à tout le groupe familial envisagé comme un système dont les dysfonctionnements provoquent les difficultés psychiques ou la psychopathologie particulière d'un ou de plusieurs membres de la famille.

Autres thérapies

On dénombre plusieurs centaines de types de thérapie. Il est donc difficile d'en faire une liste. Parmi les plus usuelles on peut citer : la sophrologie, l'hypnose, l'art-thérapie, la Gestalt thérapie, la programmation neurolinguistique (PNL), le décodage émotionnel, la sexologie, la relaxation, le rêve éveillé et les mouvements oculaires.
On dénombre plusieurs centaines de méthodes thérapeutiques qu'il faudrait compléter par les outils spécifiques qui peuvent être utilisés par les thérapeutes (tests, dessins, modelages, productions écrites, exercices corporels, relaxation, rêve éveillé...). Il est difficile, sinon impossible de recenser tous les types de psychothérapies existantes.
En plus des types les plus fréquents expliqués ci-dessus, on peut ajouter : les thérapies autour de la sophrologie et de l'hypnose, les thérapies s'appuyant sur la programmation neurolinguistique (PNL), les thérapies travaillant sur les émotions, les thérapies centrées sur les traumatismes comme l'Intégration par les Mouvements oculaires, et celles liées au travail et aux difficultés professionnelles...

Coaching

Les thérapies par Internet

L'évolution depuis vingt ans des technologies de l'information, en particulier dans le domaine de l'informatique et des télécommunications, permet à toute personne de communiquer à tout moment, où qu'elle se trouve, pour un coût faible sinon nul. La révolution technologique qu'est Internet ne pouvait pas ne pas avoir des répercussions sur le métier de psychologue. Internet ouvre la porte à un nouveau type de travail clinique, la "cyber-clinique". Un cadre thérapeutique rigoureux peut se mettre en place à distance. Une vraie écoute active et une neutralité bienveillante peuvent aussi se nouer à distance, et permettre des améliorations thérapeutiques notables. On observe aussi curieusement que certains sujets sont plus à l'aise pour dévoiler des blessures intimes quand ils n'ont pas à affronter directement le regard de l'autre.

Internet



Cette nouvelle façon de travailler par Internet avec un patient peut surprendre, mais ces thérapies à distance ont une efficacité démontrée par de nombreux exemples et par le nombre grandissant de psychologues et même de psychanalystes qui y recourent. En effet la "cyber-clinique" peut permettre de résoudre des problèmes d'éloignement géographique en cas de départ en vacances, de séjour prolongé dans un pays non francophone, d'isolement en zone rurale, de difficulté à se déplacer, d'emploi du temps,... Plusieurs modalités de thérapie à distance peuvent être envisagées : la rencontre par Webcam et microphone, le dialogue en temps réel par MSN, le téléphone, l'échange de courriers électroniques.